Bali – l’île des Dieux

Règles et secrets pour payer un vol moins cher
31 octobre 2014
10 endroits incroyables
10 janvier 2015
Show all

Bali – l’île des Dieux

Rizière

Guide Bali

Bali

L’archipel indonésien compte plus de 17.500 îles (6000 inhabitées) dont la petite Bali, située entre l’île de Java et celle de Lombok, est l’une des destinations qui séduit les touristes du monde entier pour sa culture vivante et authentique, l’accueil chaleureux de son peuple qui a su conserver ses traditions originales, ses temples dédiés aux dieux, sa nature luxuriante avec ses superbes rizières en terrasse, ses volcans ou ses plages paradisiaques.

LA CULTURE BALINAISE

L’île de Bali est majoritairement hindouiste à tendance animiste, particularité dans cet archipel indonésien à prédominance musulmane. Ici, on n’adore pas seulement les Dieux venus de l’Inde (Ganesh, Shiva…) mais aussi les volcans, les esprits, les rivières, les maisons, les morts, les végétaux, … Partout, dans les maisons, les temples ou les lieux publics, on voit des petites offrandes préparées consciencieusement et journellement dans la plus pure tradition. Les nombreuses cérémonies rythment la vie balinaise à toutes les étapes de leur vie où la famille et la vie sociale jouent un rôle prépondérant. A Bali, la solidarité familiale et sociale n’est pas un vain mot, tout repose sur le bien vivre ensemble et l’individualisme n’y a pas sa place, l’ensemble prime sur les parties, dans la bienveillance et le respect mutuel.

 

Climat à Bali

L’île jouit d’un climat tropical (il n’y a que 2 saisons, mais comprenant des périodes de transition) :

  • L’été (de juin à octobre) est chaud, ensoleillé et plus sec, le thermomètre dépasse les 30 degrés en plein été. C’est la saison idéale pour les baignades à la mer car la température de l’eau monte à 28°.
  • L’hiver (de décembre à mars) est chaud et plus humide (plus de 30° et de fortes pluies durant la nuit ou en fin de journée). Il est assez rare d’avoir de la pluie plus de deux jours consécutifs.
  • L’entre saison, d’octobre à décembre et de mars à juin, il fait assez chaud et humide, sans pour cela avoir trop de précipitations. C’est une saison relativement « calme » si vous n’aimez pas les bains de foules touristiques.
    Il faut s’accoutumer à l’humidité ambiante qui peut être pénible, surtout en plaine ou dans les villes moins aérées que les côtes.

Quand partir à Bali ?

Il est conseillé de partir au printemps (avril – juin) ou en automne (septembre – novembre), périodes ensoleillées et températures agréables/chaudes seront présentes.
Equipez-vous de vêtements très légers et amples en permanence. Des capes à pluie peuvent être utiles en saison des pluies.
En altitude, il fait plus frais la journée et froid la nuit.
Les mois de janvier à mars sont à déconseiller en raison des pluies plus abondantes.
Affluence touristique en juillet et en août mais climat plus sec et donc plus agréable.

Combien de temps à Bali ?

Un séjour de 13 à 15 jours (sur place) vous permettra de découvrir agréablement l’île de Bali, ses principales villes et leurs alentours, découvrir son riche patrimoine culturel et historique, visiter ses rizières, ses nombreux temples, ses musées, ses volcans ou parcourir ses plages de sable blanc ou noir.
Une troisième semaine vous offrira la possibilité de faire une escapade sur l’île de Lombok (et sur les îles Gili) ou de visiter le sud de l’île de Java.

Informations

Bali : Carte

[google-map-v3 shortcodeid= »TO_BE_GENERATED » width= »500″ height= »400″ zoom= »12″ maptype= »roadmap » mapalign= »center » directionhint= »false » language= »default » poweredby= »false » maptypecontrol= »true » pancontrol= »true » zoomcontrol= »true » scalecontrol= »true » streetviewcontrol= »true » scrollwheelcontrol= »false » draggable= »true » tiltfourtyfive= »false » enablegeolocationmarker= »false » enablemarkerclustering= »false » addmarkermashup= »false » addmarkermashupbubble= »false » addmarkerlist= »Bali{}1-default.png{}Centre|Denpassar airport{}bomber-2.png{}Aéroport » bubbleautopan= »true » distanceunits= »km » showbike= »false » showtraffic= »false » showpanoramio= »false »]

Coût moyen d'un séjour à Bali

En basse saison, on peut faire un voyage de 13-15 jours pour 600-700 euros/personne vol aller/retour non compris, en logeant chez l’habitant (guest house) ou petits hôtels, tout en mangeant des plats locaux dans des restos un peu à l’écart des lieux touristiques.
Bien sûr, si vous préférez l’air conditionné et tout le confort, ce sera plus cher !
Suivant les saisons, vols A/R à partir de 700 euros (Basse Saison) jusqu’à 12-1300 euros (Haute Saison)
Budget moyen/personne/jour : 40-50 euros (BS), 80-100 euros (HS).
La vie sur place n’est pas très onéreuse surtout en période moins touristique.
Dans le budget, il faut prévoir également les déplacements sur l’île qui se feront soit en scooter (5 euros/jour), soit en voiture climatisée avec chauffeur (35-40 euros/jour), soit en voiture climatisée avec un chauffeur-guide (45-50 euros/jour).
Il n’y a pas de transports en commun à Bali, sauf dans la capitale Denpassar, mais vous trouverez partout des balinais prêts à faire le taxi et vous emmener là où vous le souhaitez… Pour avoir un bon guide expérimenté, il est préférable de s’adresser à une agence locale (ex.: Bali Made) ou d’organiser son périple avec un T.O. qui vous fera un voyage de rêve sur mesure pour un prix calculé au plus juste.

Bon à savoir : comme dans beaucoup de pays, hors Europe, il est habituel de marchander dans les boutiques et marchés. N’hésitez pas à le faire, c’est une tradition.
Si vous partez en saison, il est impératif de réserver à l’avance votre logement si vous voulez de la place ! Hors saison par contre, vous aurez l’embarras du choix…

Fiche pratique

Langue officielle : l’indonésien
Langue parlée: le balinais
Langue de communication : anglais
Monnaie : roupies indonésiennes (15.000 roupies = 1 euro en 2014)
Religion : hindouisme (90 %), musulmane (8 %)
Festivités :
Voir le calendrier des festivités et cérémonies.
Décalage horaire : GMT + 8 (quand il est midi à Paris ou Bruxelles, il est 19h à Denpasar)
Santé : pas de problème
Sécurité : pas de problème
Formalités : passeport délivré par votre pays de résidence. Un visa de tourisme vous sera délivré sur place (à l’aéroport d’arrivée) pour une durée de maximale de 30 jours pour 25 euros (2014) + une taxe d’aéroport de 200.000 roupies (13,3 euros) à la sortie (2014).
Conduite : on roule à gauche à Bali.

Conseils

Bali se visite en voiture ou en « scooter/moto ». Il est cependant plus facile et plus aisé de prévoir les petits déplacements en deux roues et les plus longs déplacements en voiture (taxis ou guide/driver). Toujours bien vous renseigner et négocier le prix des taxis et drivers si vous n’avez pas de circuit semi ou tout organisé. Si vous désirez faire une excursion d’un jour avec une agence locale de « day-tour », efforcez-vous de bien vous renseigner sur la qualité de service de cette agence. Une solution est de passer par notre agence locale, qui vous aidera et vous proposera des excursions « day-tour » adaptés à vos choix.

Les visites à pied peuvent être vite épuisantes en raison de la chaleur intense et à cause de la pollution importante dans les villes.

Sites Internet utiles

http://www.peramatour.com (bus inter-urbains, shuttle bus & bateaux Perama Tour)

http://gilitransfers.com/ (Fast-boats de Bali vers les îles Gili, vers Nusa Lembongan ou vers Lombok)

http://www.marinasrikandi.com (Fast-boats depuis Bali (Padangbai ou Amed) vers les îles Gili ou vers Lombok) Cet opérateur fournit également un service de « shuttles » (mini-bus navettes) qui peuvent vous amener à des points de chutes tels que (Ubud, Sanur, Kuta, …) lorsque vous revenez sur Bali pour une prix nettement plus concurrentiel que celui des taxis.
Les navettes sont à réservées sur place au bureau du port, avant l’embarcation, en sus du billet pour votre traversée.

Application pour mobiles

citymap2go City Maps 2Go permet d’accéder à 6700 cartes sans connexion et sans avoir à les télécharger, elles sont déjà dans l’appli. Il y a aussi des extraits Wikipedia sur les sites touristiques et attractions.

Sur Google Play
Sur l’App Store

balimapbigactivity

La source sacrée - Holy spring

DSC_0150

Tirta Empul : source sacrée dans laquelle les pèlerins viennent se purifier.

Jus frais

In a garden around Yeh Pulu (ubud)

Puri Agung Palace

Puri Agung Palace

Water Palace : superbes bassins  d’eau agrémentés de nénuphars et d’une foule de statues.

Rizières

DSC_0121

Où loger à Bali ?

L’offre de logement est très diversifiée, depuis les auberges de jeunesse à prix modérés aux hôtels 5 étoiles, en passant par les petites pensions à partir de 15 euros la nuit en chambre double avec le petit déjeuner compris.

Ubud : A partir de 13 € /2 personnes (basse saison)

Home Stay Wayan familly II
Guest House à l’architecture traditionnelle  qui comprend quelques petits bungalows (avec salle de bain et eau chaude) au coeur d’un jardin exotique, située dans le centre d’Ubud à moins de 15 minutes à pied de sites touristiques tels que le Palais Royal, la forêt des singes et le marché artisanal. Petits déjeuners compris. Les hôtes sont charmants !

Amed : A partir de 20 € /2 personnes (basse saison), 25 € (haute saison)

Geria Giri Shanti  (Coup de coeur)
Accueil exceptionnel; situé dans un jardin paradisiaque où sont disséminés plusieurs bungalows aménagés avec classe (comprenant salle de douche avec eau chaude), très bien entretenu et très propre. Lisa (belge, originaire de Gand) et David (Anglais, originaire de Londres) vous accueilleront très chaleureusement dans cet endroit magique qui comprend également une école de plongée très réputée (Adventure Divers Bali).
Tout le team est vraiment au top ! Boissons gratuites chaudes ou froides à volonté : eau, thé, café, capuccino… Petits déjeuners variés et délicieux au choix chaque matin !

Sanur : A partir de 15 € /2 personnes (basse saison)

Yulia 1 Home Stay : Homestay tout à fait correct pour le prix.
Chambres d’hôtes assez centrale et proche de la mer, située dans un petit jardin avec des petits oiseaux au calme. On peut aussi se baigner dans la piscine à débordement. Familial.

Gili Air : A partir de 45 € /2 personnes (basse saison)

Sunrise Bungalows
Des bungalows individuels à deux niveaux, dans le style local « Sasak ». Dans le superbe jardin tropical, on trouve deux piscines. A deux pas de la plage, sur le bord de laquelle on prend son petit déjeuner, un plat ou un verre, avant d’aller se baigner et profiter du sable blanc et de la mer. Cet endroit est idéal pour la pratique du « snorkeling ».


N.B. : les prix doublent souvent en haute saison c’est-à-dire du 15 juin au 30 septembre et du 20 décembre au 5 janvier. En basse saison, les prix sont souvent négociables puisque l’offre est nettement supérieure à la demande. A l’inverse, en haute saison, les bonnes adresses sont prises d’assaut et il reste moins de disponibilités donc il vaut mieux s’y prendre suffisamment à l’avance pour réserver.

> Tous les hôtels à Bali


D’autres solutions :
Bedycasa

BedyCasa Location et réservation de logements de particuliers fondée en 2007 qui propose plus de 20.000 annonces de chambres chez l’habitant, plusieurs milliers de membres répartis dans 159 pays. BedyCasa met en relation des hébergeurs qui ont une chambre à louer avec des voyageurs, des étudiants ou des personnes en déplacement professionnel cherchant à la fois un logement pas cher, sécurisant, facile à réserver et une expérience humaine. Possibilité aussi de trouver une famille d’accueil pour un séjour linguistique ou une chambre d’étudiant.

Comment aller à Bali et vous rendre à votre première destination ?

Denpasar possède un aéroport moderne et international. Pour vous rendre à votre destination prévue le jour de votre arrivée, vous n’aurez pas d’autres choix que de prendre un taxi, si vous n’avez pas de voyage organisé ou semi-organisé ou d’amis qui vous accueillent. Les transports en commun sont encore pratiquement inexistants à Bali.

Liens utiles :

Vols pas chers Denpasar (Bali) :

Vols jusqu’à Denpasar depuis les grandes villes d’Europe, dont Paris, Amsterdam, Londres ou Bruxelles, toute l’année.

Vols pas chers Denpasar

Voyager en bateau à partir de Bali :

Il existe plusieurs ports qui desservent les différentes îles autour de Bali (les îles Gili, l’île de Lombok). De ces ports, deux types principaux de transport : le ferry (depuis Padangbay) et le « fast boat » (depuis Padangbay, Sanur, Amed, …). Le ferry est lent et ne craint pas la mer agitée, le « fast boat » est très rapide, mais peut s’avérer difficile en cas de mer houleuse. Vous trouverez certains commentaires sur des forums vous donnant parfois froid dans le dos. Cependant, si vous utilisez une compagnie renommée, les pilotes sont sérieux et adaptent leur vitesse à la météo !

Voici une bonne référence : Marina Srikandi. Il faut aussi savoir que cette opérateur fournit un service de « shuttles » (mini-bus navettes) qui peuvent vous amener depuis Padangbay (petit port principal de Bali) vers des destinations telles que Ubud, Sanur, Kuta, … lorsque vous revenez sur Bali pour un prix nettement plus concurrentiel que celui des taxis.

Louer une voiture à Bali :

Louer une voiture Bali

Sans vouloir faire peur, la conduite Balinaise est très différente de celle de nos pays occidentaux. Elle n’est pas plus dangereuse mais a ses règles auxquelles nous ne sommes pas habitués. Il est donc préférable « louer » les services d’un taxi ou d’un « chauffeur » pour se sentir en toute sécurité.

Louer un ‘deux roues’ à Bali :

Rouler en scooter à Bali est plus simple, bien qu’il faille faire très attention à toujours rouler à gauche et qu’il faille aussi s’habituer à la circulation et à la manière de rouler sur les routes. Il est préférable de rouler en deux roues dans les centres à plus grande densité de population car les voitures ne se faufilent pas aussi facilement que le deux roues. Il est toutefois recommandé d’avoir une certaine expérience des 2 roues avant de s’ aventurer à Bali !

REMARQUE : dans tous les cas, si vous pensez conduire (voiture ou scooter) à Bali, il est fortement conseillé de vous munir d’un permis de conduire international. Sans quoi, vous vous acquitterez d’une bonne amende lors d’un éventuel contrôle de la police. Ce permis vous est délivré par l’administration communale du lieu de votre résidence.

Que faire à Bali ?

Points forts :

Après avoir atterri à Denpasar (capitale dans laquelle on ne fait que passer car elle n’a que peu d’attrait), vous prendrez un taxi ou une voiture avec votre guide qui vous attendra pour vous conduire vers votre hôtel dans une première ville, début de votre parcours à travers Bali.
Le sud de Bali (Kuta Beach, Legian Beach, Nusa Dua, Sanur…), ses belles plages de sable blanc, palmiers, cocotiers et couchers de soleil attirent de nombreux touristes à la recherche de farniente ou des surfeurs à la recherche de sensations fortes.
Le sud de l’île est aussi réputé pour ses boîtes de nuit et sa vie nocturne trépidante.
Les amateurs de calme rechercheront des lieux moins agités tels que Sanur, petite sœur de Kuta mais beaucoup plus sage et moins envahie de visiteurs sans pour autant être déserte.
D’ailleurs, à part l’ouest de l’île qui ne s’est pas encore développé (ou peu) au tourisme, Bali doit canaliser chaque année quatre millions de touristes qui représentent, avec la culture du riz, la source principale du développement économique. C’est dire combien Bali attire du monde, surtout en été bien sûr. Tout s’est développé pour combler et charmer ses visiteurs et Bali regorge de richesses culturelles (nombreux temples, danses et musiques traditionnelles, cérémonies religieuses), artistiques (peintures, sculptures, bijoux en argent, artisanat), gastronomiques, naturelles (végétation tropicale, rizières en terrasses, volcans, plages et faune marine diversifiée), des sports variés et offre une panoplie d’activités liées au bien-être (massages énergétiques ou relaxants, spas)…
S’il est possible de composer son voyage soi-même, on peut aussi le confier à une agence locale qui offrira les services d’un chauffeur-guide et permettra de découvrir le Bali préservé, authentique, des endroits de charme hors des sentiers battus et de rencontrer les habitants toujours souriants et avenants avec lesquels on pourra partager une activité typique (cuisine, pêche…) ou simplement échanger, au final, on ne pourra qu’être ébloui et tomber sous le charme de l’île des Dieux.

  • Points forts d’un parcours à Bali :

    • Le sud avec ses plages et sa vie nocturne : Kuta Beach, Legian Beach ou Nusa Dua.
      Le temple d’Uluwatu sur la presqu’île de Bukit, tout au sud. Attention aux singes, ils y sont parfois agressifs avec les touristes.
    • Sanur, station balnéaire moins trépidante et plus familiale qui permet de rejoindre Ubud facilement tout en restant à l’écart de son agitation constante et de sa circulation intense.
    • Ubud : capitale culturelle de Bali qui dispose d’attraits artistiques avec notamment ses nombreuses boutiques vendant les créations artisanales locales car les peintres, sculpteurs et artisans y sont nombreux. Foyer culturel également au niveau des danses et de la musique balinaise, ne pas manquer un spectacle de legong (danse balinaise traditionnelle), écouter le gamelan, à l’Ubud Palace par exemple.
      Possibilité aussi de se balader dans la campagne environnante et de s’émerveiller devant les paysages de rizières.
      A visiter : la Monkey Forest (une belle forêt tropicale habitée par des singes sacrés, en fait des centaines de macaques bien habitués aux visiteurs, assez chapardeurs !), la grotte de l’éléphant (Goa Gadja) à quelques km d’Ubud, le Yeh Puluh à 2 km de la grotte de l’éléphant, situé dans un cadre de rizières enchanteresses avec à l’entrée un petit warung familial et sympatique, le ‘Yeh Puluh Café’ où l’on fera une pause bien agréable.
      N.B. : il faut porter un sarong pour visiter les temples
    • A voir à Tampaksiring, au nord d’Ubud (30 minutes en scooter), la source de Tirta Empul : source sacrée dans laquelle les pèlerins viennent se purifier ; à visiter aussi le temple de Gunung Kawi qui est situé au bas d’un escalier de 230 marches et qui se compose de deux rangées de pagodes taillées dans le roc, de part et d’autre d’une rivière.
      Comme toujours avant l’entrée sur des sites touristiques, une multitude de marchands vous sollicitent, voire vous harcèlent un peu mais toujours avec le sourire pour vous vendre divers objets. Gardez votre sourire et remerciez en anglais, en indonésien : « terimakasi » ou en balinais : « suksuma », en général, ils n’insistent pas trop. Il ne faut jamais s’énerver, l’agressivité est très mal perçue à Bali !
    • A voir dans la région de Tabanan (situé à 1h de route de Kuta Beach) : le temple de Tanah Loh construit en bord de mer et dont le site est à visiter avant le coucher du soleil.
    • Depuis Ubud, se rendre à la côte nord en passant par les magnifiques rizières en terrasses de Jatiluwith, une vraie carte postale, remonter encore sur Munduk, visite du lac Buyan et du lac Bratan, continuer jusqu’à Singaraja puis faites une escale à Lovina Beach d’où vous pourrez aller observer les dauphins tôt le matin en pleine mer avec un pêcheur si cela ne vous ennuie pas d’être avec des dizaines d’autres bateaux à l’affût de ces clichés qui font rêver…
    • Au départ de Padangbay, en allant vers le nord, visites de Klungung (Semarapura), l’ancienne capitale royale avec son pavillon flottant, Sidemen, Besakih et le plus grand sanctuaire de Bali (site bien conservé dédié notamment aux divinités indoues Brahma, Vishnu et Civa, qui regroupe en fait plusieurs temples à pagodes que l’on observe de l’extérieur, situé à 950m d’altitude), le Mont Agung (volcan d’accès difficile qui culmine à plus de 3000m d’altitude et qui domine l’île) et le lac et Mont Batur (possibilité de grimper en compagnie d’un guide pour voir le lever du soleil et la vue sur la vallée, possibilité de cuire un œuf sur les roches chaudes, cratère avec un lac au sommet).
    • La route côtière de l’Est est particulièrement agréable et pas trop envahie d’Amed à Tulamben : villages de pêcheurs au caractère encore authentique, plages de sable noir, salines, amateurs de snorkeling ou plongeurs s’en donnent à cœur joie puisque quelques épaves sont à observer.
      – A voir près d’Amed, le Water Palace et ses superbes bassins  d’eau agrémentés de nénuphars et d’une foule de statues.

Musées à Bali :

  • A ne pas manquer à Ubud : le Neka Museum (œuvres peintes d’artistes locaux ou étrangers), le musée Antonio Blanco (un peintre au talent étonnant, une bonne touche d’humour et quelques clins d’œil amusants, un personnage à la Dali dans sa démesure et son extravagance qui fit construire ce palais dont l’architecture mérite à elle seule le détour)…

Visites dans les environs :

  • Une ou plusieurs nuits sur les îles proches de Bali

    au départ d’Amed, de Sanur ou de Padangbai :

    • Excursions en bateau (ferry ou fast boat) dans les îles = GILI : Gili Trawangan (réputée pour sa vie nocturne intense, nombreux touristes en saison surtout), Gili Meno (tranquillité totale, peu de touristes) et Gili Air (calme et préservée, moins touristique que Gili Trawangan, pleine de charme puisque aucun véhicule motorisé ne circule sur le chemin de terre qui contourne l’île ou la traverse, des piétons, des vélos à louer ou des petites calèches ‘taxis’ (cidomo) pour aller du port à votre hôtel si celui-ci est un peu éloigné et vos bagages lourds). Si vous êtes adepte de la baignade et du snorkeling, préférez le côté Sud Est et Est à l’ouest de l’île. Le côté Ouest à un très faible tirant d’eau !
      Partout des cocotiers et des plages de sables blancs qui invitent à se prélasser tout en sirotant un jus de fruits fraîchement mixé, se baigner ou faire du snorkeling et découvrir une faune sous-marine riche et colorée dans une eau turquoise translucide !
      Possibilité aussi de faire de la plongée.
      Pas d’eau douce sur les îles, l’eau de mer est dessalée et utilisée dans les salles de bain.
    • Visite de NUSA LEMBOGAN au départ de Sanur : cette minuscule île paradisiaque attire les amoureux des plages de sable blanc, des baignades, les amateurs de snorkeling ou de plongée avec des spots riches en découvertes. Le plus simple pour visiter cette île est d’en faire le tour en scooter.
      Un pont suspendu permet d’accéder à l’île de Nusa Ceningan où l’on découvre un village de pêcheurs et des paysages magnifiques avec des champs d’algues.
    • Visite de LOMBOK : cette île musulmane située à l’Est de Bali mérite le détour si la durée de votre séjour le permet. C’est une île plus pauvre que Bali et le tourisme s’y développe plus lentement. Lombok dispose de magnifiques paysages, de superbes plages et la région du volcan Rinjani est remarquable. Son ascension sportive et difficile nécessite 3 jours et un guide. L’artisanat de style Sasak de Lombok, très différent de Bali, est également très beau et à découvrir !
      Les plages de Kuta (eh oui, il existe aussi une ville appelée Kuta au sud de Lombok) attirent les surfeurs du monde entier, tandis que les plages de Senggigi et Mangsit au nord-est sont paradisiaques mais plus calmes que Kuta bien qu’il y ait quelques boîtes de nuit.
      Sur les plages, comme à Bali, il y a beaucoup de vendeurs ambulants qui vous solliciteront pour vous proposer de l’artisanat local, des sarongs…
      Les villages traditionnels de Kaotaraja et Tetebatu, au nord-est de Lombok, offre de charmantes balades et la découverte de la culture Sasak avec ses maisons aux toitures d’herbes et ses greniers construits sur de hauts pilotis ; à voir aussi les tisseurs et l’artisanat local très variés.
    • A noter que les hébergements et la nourriture sont plus chers sur les îles qu’à Bali en raison du fait que tout doit y être acheminé en bateaux puis en carrioles.
      Il est conseillé de choisir son hébergement si possible loin d’une mosquée pour ne pas être réveillé trop tôt…
      La compagnie Peramatour (peramatour.com) opère des liaisons Bali (Padangbai)/Lombok, bus + fast-boat, tous les jours.
      Les Ferries venant de Bali accostent à Lembar.
      On peut aussi se rendre à Lombok en avion avec une compagnie nationale au départ de Bali (Denpasar) ou de Java (Djakarta) ou internationale au départ de Singapour en Malaysie.
      Pour se déplacer sur Lombok, on peut utiliser des bemos (prix très modique) qui couvrent toute l’île mais parfois les connexions sont difficiles. Les taxis ou les voitures privées sont présentes partout et abordables, tout en étant confortables et climatisées.
      De Lombok, on peut aussi se rendre dans les îles Gili, ou l’inverse.
    • Quelques jours ou une semaine pour découvrir l’île de JAVA (voir un autre carnet de voyage prochainement), capitale administrative de l’Indonésie, au départ de Bali.

Activités sur les côtes et les îles :

  • Snorkeling
  • Plongée
  • Cyclotourisme : possibilité de louer des vélos à la journée et baladez vous sur les routes côtières ou dans les rizières qui bordent certaines petites villes…
  • Surf et autres sports nautiques surtout dans le sud de Bali
  • Randonnée / Marche à pied / Equitation

Météo annuelle à Bali

Météo Bali Jour/Nuit Soleil Pluie Mer
Janvier 29°/23° 4h 18j 26°
Février 29°/23° 5h 17j 26°
Mars 30°/23° 6h 15j 27°
Avril 31°/24° 7h 11j 28°
Mai 31°/24° 7h 9j 28°
Juin 31°/23° 7h 7j 28°
Juillet 31°/23° 7h 5j 28°
Août 31°/23° 8h 4j 28°
Septembre 31°/23° 8h 5j 28°
Octobre 31°/23° 7h 8j 28°
Novembre 30°/23° 6h 12j 27°
Décembre 29°/23° 5h 14j 26°

 

Météo de la semaine à Bali (Ubud)

Partiellement nuageux
Aujourd’hui 23/07/2017 20%
Partiellement nuageux
Partiellement nuageux. Maximales : 27 ºC. Vents E soufflant de 15 à 25 km/h.
Nuageux
Demain 24/07/2017 20%
Nuageux
Très nuageux. Maximales : 27 ºC. Vents E soufflant de 15 à 30 km/h.
Risque de pluie
Mardi 25/07/2017 30%
Risque de pluie
Averses dans la matinée. Maximales : 27 ºC. Vents E soufflant de 15 à 25 km/h. Risque de pluie : 30 %.
Risque de pluie
Mercredi 26/07/2017 30%
Risque de pluie
Averses au cours de l'après-midi. Maximales : 28 ºC. Vents E soufflant de 15 à 30 km/h. Risque de pluie : 30 %.
Partiellement nuageux
Jeudi 27/07/2017 20%
Partiellement nuageux
Partiellement nuageux. Risque d'orages isolés dans l'après-midi. Maximales : 29 ºC. Vents E soufflant de 15 à 25 km/h.
Partiellement nuageux
Vendredi 28/07/2017 20%
Partiellement nuageux
Partiellement nuageux. Risque d'orages isolés dans l'après-midi. Maximales : 29 ºC. Vents E soufflant de 10 à 15 km/h.

Demande de renseignements :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

captcha

FacebookTwitterGoogle+PrintFriendly

Laisser un commentaire