INDEMNISATION EN CAS DE RETARD : Le droit de l’UE permet une indemnité jusqu’à 600€

pyrenees-rando
Randos dans les Pyrénées
13 août 2015
Facade_AR_1920
MAS Escarabill – Location Saisonnière – Languedoc-Roussillon
27 février 2017
Show all

INDEMNISATION EN CAS DE RETARD : Le droit de l’UE permet une indemnité jusqu’à 600€

retard-de-vol-web

Quiconque a eu un retard ou une annulation de vol peut recevoir une indemnisation allant jusqu’à 600€ ! Connaissez-vous des personnes concernées? Alors partagez cette publication avec elles.

Que soit enfin venu le moment du départ pour un voyage que l’on attend depuis longtemps ou que l’on rentre à la maison après une escapade le temps d’un weekend, on compte sur la ponctualité de notre vol. Néanmoins, pour diverses raisons, il arrive que des vols soient retardés, annulés ou qu’un vol de correspondance soit raté. Dans ces cas-là, le Règlement 261/2004 de l’UE accorde des droits étendus aux passagers aériens – recevoir une indemnisation après un retard de vol est au moins une petite réparation.
Avec flightright, vous obtenez vos droits de passager sans stress et sans risque financier

Quand vous demandez une indemnisation après un retard de vol, il y a souvent des problèmes, les compagnies paient rarement volontairement. Souvent les réclamations sont refusées en référence à des « circonstances exceptionnelles », même si la compagnie est en fait responsable. C’est ici que flightright entre le jeu: nous représentons vos droits de passager et réclamons votre indemnisation, si nécessaire aussi devant les tribunaux – sans que vous ne portiez de risque financier. Notre expertise nous permet d’argumenter plus professionellement que des consommateurs individuels. En plus, vous vous épargnez de la paperasse et du stress superflu. Nos experts juridiques expérimentés prennent soin de vos droits. Vous payez seulement en cas de succès – nous assumons le risque financier.
Vos droits de passager valent de l’argent

Pour pouvoir obtenir un dédommagement après un vol retardé ou annulé, il y a certaines conditions préalables: le vol doit partir ou atterrir dans un pays de l’UE. Dans ce dernier cas, le vol doit être effectué par une compagnie aérienne originaire de l’UE. Le Règlement 261/2004 ne s’applique donc pas seulement aux vols européens. Il est également nécessaire que les passagers disposent d’une réservation valable et qu’ils soient au check-in à l’heure indiquée. Si l’aéroport ou l’espace aérien sont soumis à des restrictions pour des raisons de sécurité et que cela mène à un retard, le passager peut prétendre au remboursement du prix de son billet, mais une indemnisation n’est normalement pas due. La situation est différente losrque l’annulation est causée par une défaillance téchnique: dans ce cas, la compagnie aérienne doit fournir la preuve qu’elle n’était pas responsable. Sinon, une indemnisation de 125 à 600 euro est exigible. La compagnie doit aussi offrir des services complémentaires aux passagers comme des appels téléphoniques ou de la nourriture et des boissons.
Informez-vous:
www.flightright.fr

Le droit de l’UE permet une indemnité jusqu’à 600€
Si la compagnie aérienne est responsable d’un retard de 3h ou plus, vous avez droit à une indemnisation.
En savoir plus
WWW.FLIGHTRIGHT.FR

FacebookTwitterGoogle+PrintFriendly

Laisser un commentaire